Vision, mission et valeurs

Vision et mission

Vision

Agir comme l'un des chefs de file pour la revendication des droits des femmes à une vie saine.

Mission

Le Centre Victoria pour femmes vise des conditions de vie saines et sans violence par le biais de services en français dans le Nord de l'Ontario. 

Valeurs et principes

Valeurs

Le CVF reconnaît le droit :

  • à la sécurité de la personne;
  • au respect, à l’égalité et à la diversité;
  • à l’auto-détermination;
  • à l’individualisation
  • et à la réappropriation du pouvoir individuel et collectif.

Le CVF n’est affilié à aucun parti politique ni à aucune dénomination religieuse.

Principes

Le CVF s’engage à :

  • offrir des services en français, confidentiels, gratuits et accessibles;
  • appliquer la démarche de l’intervention féministe;
  • offrir des services gérés par et pour les femmes;
  • fournir aux femmes des services de soutien, d’information et d’aiguillage sans préjudice et sans préjugé; 
  • favoriser la prise de décision autonome;
  • offrir un milieu de travail valorisant.

L'intervention féministe

En tant qu’intervenante féministe, le rôle de l’intervenante est d’agir en vue de revendiquer les droits des femmes en agissant comme personne-ressource dans un rôle de soutien, de facilitatrice et d’éducatrice.

            Selon Penwill (2002), une intervenante féministe détient, entre autres, les rôles suivants:

  • accompagner (plutôt que surveiller) l’usagère en situation vulnérable et l’amener à voir l’ensemble de sa situation, à saisir les conséquences de ses décisions, à identifier ses options, à faire des choix éclairés, à voir les risques associés à ses choix;
  • revendiquer les droits des usagères face aux systèmes et aux institutions sociales (par des outils, des renseignements, de la préparation);
  • développer un lien de confiance avec l’usagère;
  • lui offrir un encadrement continu;
  • lui offrir des renseignements sur les ressources disponibles;
  • fournir, au sein de ses interventions, un lieu d’éducation et de modelling concernant les droits personnels et légaux de l’usagère dans ses relations intimes.

Penwill, 2002, p. 10-11. http://ressources-violence.org/index.cfm?Repertoire_No=2137985079&voir=centre_detail&Id=3223